S'impliquer

This page available only in French.


Donner

Le MJLF ne reçoit aucune subvention. La générosité de nos membres et de nos amis est une ressource indispensable à la bonne santé de notre communauté.

Si vous souhaitez faire un don pour rappeler la mémoire de l'un de vos proches ou simplement pour soutenir le MJLF, vous pouvez le faire

  • en adressant un courrier au secrétariat, avec votre règlement ;
  • en adhérant et payant en ligne, ici (procédure sécurisée).

Léguer


Pour perpétuer le souvenir d'une vie, l'association du MJLF est habilitée à recevoir des legs en exonération des droits de mutation (donc sans impôt à payer par les héritiers sur les sommes en question). Votre legs soutiendra le développement du MJLF et du judaïsme libéral en France.

Si ce projet vous intéresse, vous pouvez contacter Claude Amon (c.amon@mjlf.org) pour en discuter.

Tsedaka

Lors des prières de Rosh HaShana et de Yom Kippour, lorsque retentit la sonnerie du shofar, nous rappelons que « Trois éléments peuvent modifier le sort d'un homme : la Teshouva (le repentir), la Tefila (la prière) et la Tsedaka. »

Le terme Tsedaka, parfois traduit à tort par « charité », veut dire « justice » et désigne un principe fondamental du judaïsme. Plus que la bonté individuelle, c'est le souci de solidarité et de responsabilité collective que cette mitsva (commandement) implique. C'est le sens du célère proverbe rabbinique kol israel arevim zé bazé, tous les membres du peuple d'Israël sont responsables les uns des autres. Ainsi, faire Tsedaka, c'est agir de manière concrète et constante pour les personnes démunies, âgées ou non, les enfants malheureux et ceux qui souffrent. La Tsedaka n'est pas seulement monétaire. C'est aussi par exemple donner son temps, en conduisant une personne âgée ou peu mobile à la synagogue.

Le MJLF a créé un réseau Tsedaka dont l'objectif est de construire une solidarité communautaire structurée. En plus des actions pour les malades que certains de nos membres ont déjà mises en place depuis longtemps, nous souhaitons systématiser l'aide à tous ceux qui en manifestent (explicitement ou non) le besoin. Sur l'adresse reseau@mjlf.org*, nous recevons toutes sortes de demandes que nous publions de façon anonyme. Ces demandes peuvent concerner un hébergement, une visite à une personne malade ou âgée et isolée, un covoiturage pour assister à un office ou autre événement, une recherche ou une offre d'emploi.

Si vous voulez et pouvez aider, envoyez un mail à reseau@mjlf.org qui vous mettra en contact avec la personne demandeuse.


*Dans votre mail, indiquez au minimum votre nom, adresses postale et mail, téléphone et la phrase suivante : « Je décharge le MJLF de toute responsabilité des suites de cette annonce ». Les réponses envoyées à reseau@mjlf.org vous seront transmises, en vous indiquant si leur auteur est connu ou non du MJLF. Vous êtes responsable du texte de l'annonce ainsi que de la décision de prendre contact ou non avec les répondants ; le MJLF n'assume aucune responsabilité dans la mise en contact.

Le MJLF est également engagé depuis son origine aux côtés de l'Appel Unifié Juif de France (AUJF).

Alain Cyrot, membre fondateur du MJLF, y préside le Comité MJLF.
Portrait : " Alain Cyrot, la solidarité en trait d'union " (revue " Communauté nouvelle ", FSJU-AUJF, n°200, décembre 2016)

Devenir bénévole

Si le MJLF est une communauté si vivante et accueillante, c'est largement grâce à ses bénévoles. Passionnés par le projet du MJLF, ils mettent leur temps et leurs compétences au service de la communauté en appui du personnel permanent dans tous les domaines. Ils sont adolescents, étudiants, actifs, parents ou grands-parents d'enfants du Talmud-Tora, retraités et se mobilisent (gratuitement) de façon permanente ou ponctuelle, selon les diverses activités de la communauté.

Si vous souhaitez en être et ainsi contribuer à l'épanouissement de la communauté, contactez-nous !