Notre histoire

Le Mouvement Juif Libéral de France (MJLF) a été fondé le 2 juin 1977 par quelques familles issues de l'Union libérale israélite de France (ULIF) de la rue Copernic. Autour du rabbin Daniel Farhi, de Roger Benarrosh et de Colette Kessler, alors respectivement président et directrice du Talmud-Tora, le petit groupe se rassemblait d'abord, pour les offices, dans les appartements des fidèles. Après un passage dans un temple prêté par une communauté protestante, le MJLF a construit sa propre maison communautaire, dans le quartier neuf de Beaugrenelle, à l'ouest de Paris.

Il a choisi d'emblée, comme son nom l'indique, de s'affirmer comme un mouvement, avec la dimension d'engagement, voire de militantisme, que cela suppose. Au fil des années, le MJLF est devenu l'un des pivots du judaïsme libéral français.

Le MJLF est une communauté de plus de 1000 familles réparties entre deux synagogues :

  • le MJLF Ouest, 11 rue Gaston de Caillavet dans le 15e arrondissement, à deux pas du Centre commercial Beaugrenelle dans le 15e arrondissement de Paris ;
  • le MJLF Est, 24 rue du Surmelin dans le 20e arrondissement.

Le MJLF est affilié à l'Union mondiale du judaïsme libéral (WUPJ), organisation regroupant plus de 1200 communautés dans une quarantaine de pays représentant 1,8 millions de fidèles dans le monde.